D’actualité

A la base, c’était une mission pour mon job de photographe graphiste pour la Mairie de
Villefranche-sur-Mer. Couvrir l’événement : La venue d’un cirque à Villefranche après 30 ans
d’absence… Le Cirque de la famille Piedon : Le plus grand des petits cirques.

Il y a eu cette première fois avec les élus, les officiels et le spectacle que l’on nous présentait.

Et là, c’est une claque ! Je réalise que le thème est juste extraordinaire. Je me retrouve dans la peau d’une petite fille qui assiste à un conte de fées.

Je vais y retourner 4 fois d’affilé. A force, j’anticipe leurs numéros. Je sais pour chacun d’eux l’objectif que je vais utiliser, le plan que je veux, l’expression, l’ambiance… Le moment. Tout semble improvisé mais en réalité c’est une machinerie très bien huilée, rodée où l’improvisation n’a sa place que dans l’interaction avec le public. 

Je me délecte de tous ces petits instants magiques que me livrent le clown, l’acrobate et tout le reste de la «famille» de ce little big cirque. qui n’a rien à envier aux grands noms.

Chaque fois, Je me suis mise dans ma bulle et durant 1h30, plus rien n’a compté. C’était eux et moi.

La complicité s’est installée, une confiance est née qui m’a permise une proximité dans le
ressenti au plus près des choses.

Le jeu des lumières a évidement son rôle dans le show, mais il ne faut pas oublier l’essentiel : ce que nous donne la personne sur scène, en nous offrant sa passion.  C’est pour ça que j’ai traité le sujet en noir et blanc. Pour cet essentiel capté, ce partage des émotions et de l’amour du cirque. Mais aussi pour cette intemporalité qu’offrent le noir et blanc en nous faisant passer  de l’age adulte à l’enfance, à nos souvenirs, nos réminiscences d’une autre époque où le sourire était notre plus belle arme. 

Et les trois en couleurs me direz vous ? Pour l’éclat du moment….. 

Un hommage à notre âme d’enfant

BBL circus affiche

Visuel evenement FB